soufisme - Tariqa Qadiriya Boutchichiya
soufisme - citations : Coran, Hadiths, maîtres soufis

Oujda, 13 Dhou’l Qi’da 1387, (19 février 1968)

Testament de Sidi Al Hajj Abbas


"Ceci est le testament de Al Hajj Abbas Ben Sidi Mokhtar Qadiri Boudchichi,  Shaykh de la Tarîqa Qadiriya Boudchichiya, pauvre en Dieu et riche par Lui, demeurant à la zaouïa de Madagh, province de l'Oriental, Maroc.

Sans aucun doute possible Al Hajj Abbas a reçu une autorisation lumineuse d’une grande noblesse, émanant des deux Présences (al-hadratayn).

Le Shaykh dicte ce testament pour honorer la lourde responsabilité de transmettre aux hommes le Secret qui lui a été confié et il témoigne :

« Je jure devant Dieu Le Très Haut, Le Tout Puissant, que ce testament est parfaitement véridique et digne de confiance.

Dieu m'a confié le Secret du Nom Suprême et a honoré notre Tarîqa par le hal, la science des choses de la religion, et la droiture.

Il m'a intimé l’ordre de faire connaître les commandements divins et d’amener Ses serviteurs sur la voie de la Vérité et de la guidance.

Il m'a promis la victoire avec l’apparition  et l’affermissement de cette Vérité en Orient et en Occident.

Sachant que la mort et la vie appartiennent à Dieu et que le serviteur ignore le moment où la mort vient le prendre, Il m'a dévoilé, au sein de cette autorisation bénie, le nom de mon successeur l'héritier du Secret (Sirr). Nul ne peut s’y opposer, ni émettre la moindre revendication. Il s’agit de mon fils pieux, Al Hajj Hamza,

Dieu  m'a informé, qu’en son temps, notre Tarîqa se propagera considérablement et que le Sirr se renforcera. Sa science et sa capacité à améliorer les êtres se diffuseront.

Pour toutes ces raisons il est de mon devoir d’exhorter les disciples en particulier et les musulmans en général, à s'attacher à cette Vérité.

Puissent-ils se diriger à la lumière de ce testament qui conduit sur le droit chemin. Qu'ils mettent en application son contenu en s’entraidant avec fraternité, dans le respect du bien.

De même je recommande à mon fils, Al Hajj Hamza, de cheminer sous la guidance de l’Islam à la lumière de ses enseignements suprêmes. De faire triompher la Vérité et tendre ses efforts pour unifier la parole des musulmans. De se préoccuper des disciples, où qu’ils se trouvent. D'être compatissant et bienveillant à leur égard, de les soutenir dans tout ce qui se rapporte à la piété des musulmans. D'être respectueux des hommes de science, les savants héritiers des Prophètes, et de prendre exemple sur eux.

De même je l’enjoins à s’unir à ses proches, à les réconforter, et à être leur meilleur soutien."

Ce testament est celui de Al Hajj Abbas Qadiri Boudchichi, reçu de son Sublime Seigneur, "Dieu suffit, quel formidable garant!". Celui qui met en œuvre ses préceptes demeure fidèle au Pacte et sa récompense est auprès de Dieu. Celui qui le rompt, Dieu lui demandera des comptes !

Entendu et rédigé par Yahya bnou Mohammed Al Âtiqi, Directeur de l’ Ecole Sidi Meziane de Oujda, Province de l'Oriental, Maroc.

Lu en présence de Sidi el Hajj Abbas, demeurant dans le quartier de «Wlad l’Âmir» - Commune de Madagh.

Celui-ci l’a entériné et apposé sa signature, le 13 Dhou’l Qi’da 1387, (19 février 1968)

Louange au Seigneur des mondes, que les prières et la Paix de Dieu recouvrent les prophètes, leurs familles, et tous leurs compagnons.

Le susnommé nous faisant face, à Saïdiya 3 avril 1968 "

Signé et tamponné par le Caïd de Trifa, Qadiri Mohammed